Interstices méthodologiques entre arts et sociologie : diversité d’approches de la création-recherche en milieu de friche

4 Mai 2023

Conversation entre Pascal Nicolas-Le Strat (sociologue, Professeur en sciences de l’éducation, Univ. Paris 8), Thomas Arnera (Doctorant en sociologie, démographie, Univ. Jean Monnet Saint-Etienne) et Olga Panella (doctorante en Histoire de l’art, Univ. Toulouse Jean Jaurès)

Thomas Arnera est doctorant en sociologie, sa thèse s’intitule “Emménager, Aménager, Déménager. Faire lieu dans dans l’espace-temps métropolitain” (Université Lyon 2, Centre Max Weber -Unité Mixte de Recherche-). En outre de son travail de thèse, il écrit son journal de bord de création-recherche sur defluences.fr et organise régulièrement des évènements permettant de croiser les disciplines entre questions artistiques, sociologiques et politiques dans diverses villes et lieux particuliers entre Toulouse, Saint Etienne, Lyon et Paris.

Pascal Nicolas-Le Strat est sociologue, professeur en sciences de l’éducation (laboratoire Experice, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis), co-responsable de « Territoires en expérience(s) » (Experice, Campus Condorcet, Aubervilliers). Ses recherches concernent à la fois les micropolitiques de création et de résistance ; les formes d’expérimentation politique, artistique ou sociale ; les politiques du savoir ; ainsi que le travail du commun comme nouveau champ de pratiques professionnelles et citoyennes, transversal à l’art, à l’urbain, au social.

Olga Panella est doctorante en arts plastiques et sa thèse s’intitule « Malherbologies des mondes de l’art : ateliers, réseaux, archives et expériences des pratiques en friche » (Université Toulouse 2, Laboratoire LARA-SEPPIA). Elle est aussi travailleuse sociale engagée contre le mal-logement auprès de dames sans domicile fixe.



Citer ce billet
Françoise Chambefort (2023, 30 mai). Interstices méthodologiques entre arts et sociologie : diversité d’approches de la création-recherche en milieu de friche. Recherche Création. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ta3s

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search