La recherche-action en arts et humanité médicale

6 avril 2023

Conversation entre Léa Andréoléty (doctorante Arts de la scène, Univ. Grenoble Alpes) et Pauline Bouchet (MCF Études théâtrales, Univ. Grenoble Alpes)

Léa Andréoléty a obtenu son Master en Arts de la Scène à l’Université Grenoble Alpes en 2019, et son diplôme d’état d’éducatrice spécialisée à l’Institut de Formation en Travail Social en 2018. Après avoir étudié la performance communautaire au Trinity College à Dublin, elle a décidé de croiser travail social et étude de la performance pour en faire son objet de recherche. Par ailleurs, elle a travaillé au CHU de Grenoble en pédiatrie, en tant qu’éducatrice spécialisée avant de débuter son doctorat en 2019 à l’Université Grenoble Alpes, en arts de la scène, sous la direction de Pauline Bouchet et Gretchen Schiller. Son sujet de recherche porte sur la formation corporelle des étudiant·e·s en soins infirmiers à l’IFSI du CHU de Grenoble, travaillant sur l’application pratiques somatiques, danse et théâtre d’improvisation à la formation en soins infirmiers. Elle a récemment participé aux colloques internationaux « Caring and Sharing : Health and Humanities in Today’s World » en Humanités médicales (Université de Lisbonne), « Danse(s) et rituel(s) » au Centre National de la Danse, ainsi que « Dans l’ombre de l’Historiographie » en sciences infirmières (Université d’Ottawa).

Maîtresse de conférences en Études Théâtrales à l’Université Grenoble-Alpes, Pauline Bouchet a enseigné en France et au Québec. Spécialiste de dramaturgies contemporaines et en particulier de théâtre québécois, elle a publié en 2019 sa thèse remaniée sous le titre Les Voix du théâtre québécois dans la collection « Etudes Canadiennes » chez l’éditeur Peter Lang. Ses recherches récentes portent sur le rapport entre arts de la scène et soin qui l’intéressent, en lien avec son activité de bénévole d’écoute dans un service de cancérologie. Responsable d’un programme de recherche « Arts-Santé » au sein de l’UMR Litt&Arts, elle s’occupe d’un cours d’improvisation à l’hôpital en licence et coordonne le séminaire « Arts-Santé » dans le cadre du Master Création Artistique-Arts de la scène. Elle a aussi donné des ateliers d’écriture théâtrale à des patients dans le cadre d’un projet sur la représentation du cancer qui se poursuit par un projet d’atelier d’écriture des soignants en cancérologie. Elle ouvre aussi avec les médecins Lucie Bosmean et Solène Blanchin un séminaire en « médecine narrative » pour les étudiants en médecine générale. Elle a récemment participé au colloque « L’indiscipline des humanités médicales » organisé par l’Université de Bordeaux et le colloque international « Caring and Sharing : Health and Humanitiés in Today’s World » organisé par l’Université de Lisbonne.



Citer ce billet
Françoise Chambefort (2023, 2 mai). La recherche-action en arts et humanité médicale. Recherche Création. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ta3r

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search